Sagrex - Drève Léon Jacques

Sagrex Quenast – Route de la montagne. Entre oppositions, propositions et interrogations

Une semaine après la première réunion d’information présentée par la société Sagrex, les choses commencent à se mettre en place concernant le projet de déplacement de la Drève Léon Jacques à Quenast. Les panneaux d’affichage sur lesquels sont placardées de grandes feuilles jaunes avec l’avis d’enquête publique ont fait leur apparition à divers endroits. L’administration communale de Rebecq a également publié l’avis sur son site internet.

Du côté de la population aussi bien quenastoise que rebecquoise, les avis sont comme toujours dans ce genre de projet très varié. En dehors du phénomène « NIMBY »,  il y a les habitants de la rue de la Gendarmerie, cette nouvelle voirie sera construite à quelques mètres de chez eux.

Carrière de Quenast enquête

 

Quenast route de la Montagne
28, c’est le nombre de mètres qui séparera, en partant de la façade la maison la plus proche de ce projet de nouvelle route. Difficile pour les habitants de cette rue de croire qu’un mur antibruit et une rangée d’arbres vont absorber le bourdonnement généré par les quelques 8000 véhicules/jour qui emprunteront cette route, dont de nombreux camions.

Pour leur part et sans compter sur le fait qu’ils sont contre la défiguration du paysage par un viaduc et autre ouvrage d’art, les riverains de la Grand-Place de Quenast craignent entre autres qu’avec ce nouveau rond-point (qui verra le jour au fond de leur jardin pour certains), la poussière et le bruit soient amplifiés. De plus, ils appréhendent pour leur santé avec les possibles retombées de particules fines rejetées par les camions. Ils devront tourner à plein régime pour gravir la côte de la nouvelle route. Route désormais baptisée (par les auteurs du projet eux-mêmes) « Route de la Montagne ».

Carrières de Quenast présentation 1 Rond-point sur la Route Industrielle, au niveau de l’entrée des carrières.
Carrières de Quenast présentation 2 Représentation du rond-point et d’un ouvrage d’art (un pont) qui surplombera la ligne de chemin de fer. C’est sur ce pont que passeront les véhicules qui emprunteront la nouvelle voirie.
Carrières de Quenast présentation 5 Vue de la nouvelle route.
Carrières de Quenast présentation 4 Vue avant/après Faubourg de Quenast.
Carrières de Quenast présentation 6
Vue avant/après du croisement de la rue de l’École et de la Gendarmerie.
  Carrières de Quenast présentation 7
Vue globale du projet de création du rond-point et des ouvrages d’art.

     

    Si ces personnes sont inquiètes pour leur futur proche (+-2/3 ans), d’autres se posent des questions pour les 10 à 40 années à venir. Jusqu’où la carrière va-t-elle s’étendre ? En sachant que la veine du précieux minerai poussera l’extraction en direction du sentier de la Genette à Rebecq.

    D’autres encore s’interrogent sur une étude de mobilité datant de 2010. Étude dans laquelle on constate que d’autres pistes avaient été proposées à l’époque.

    Quenast Extension Carrière de Quenast

    Le document est consultable sur le site internet de l’Administration communale de Rebecq.

    Point interpellant qui a été soulevé également, cette nouvelle voirie ne comportera ni piste cyclable ni trottoir. Des personnes empruntent pourtant quotidiennement la Drève Léon Jacques à vélo pour aller chercher leur train à Hennuyères. Devront-elles emprunter la future piste cyclable qui sera aménagée le long du chemin de Ripain et prendre leur train à la gare de Tubize ? Autant de questions auxquelles devront répondre les promoteurs du projet et peut-être aussi quelques élus qui risquent d’être interpellés par une partie de la population.

    Bien que contre le projet, Steve, un habitant de la rue de la Gendarmerie propose lui, à défaut de faire avorter ou modifier le trajet de la nouvelle voirie, une compensation d’intérêt général. Il appelle les responsables des Carrières de Quenast à la création de plusieurs sentiers de promenades. Des sentiers allant par exemple de la N6 jusqu’au haut de la rue de la Gendarmerie pour redescendre vers le Faubourg, ou encore de l’entrée
    Quenast Carrières faune et flore
    des carrières à la Route Industrielle vers la rue Zaman. Il souhaite aussi que la zone d’habitat des diverses espèces présentes sur le site soit préservée (triangle rouge sur la carte) et qu’un parc avec des sentiers pour les promeneurs y soit aménagé. Ce sera pour lui une façon de rendre aux villageois un cadre de vie un tant soit peu agréable. Il espère que d’autres personnes se joindront à lui pour l’aider dans sa démarche et soumettre un dossier allant dans ce sens lors de l’enquête publique.

    Pour rappel, l’enquête publique aura lieu du mercredi 10 avril au vendredi 10 mai 2019.

    Pendant cette période :

    • Le dossier peut être consulté à l’Administration communale : rue Docteur Colson 1 – 1430 Rebecq.
    • Du lundi au vendredi de 8h45 à 11h45 – Le mercredi de 13h30 à 15h30
    • Les samedis 13, 20 et 27 avril 2019 et le 4 mai de 9h30 à 11h30

    Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège communal :

    • par courrier ordinaire à l’adresse suivante : rue Docteur Colson, 1 à 1430 Rebecq
    • par fax au numéro : 067/28 78 08
    • par courrier électronique à l’adresse suivante : urbanisme@rebecq.be
    • remises au Service Urbanisme dont le bureau se trouve : rue Docteur Colson, 1 à 1430 Rebecq.

    Le courrier, la télécopie ou le courriel portera la mention : 2019/FD/03.
    Les réclamations et observations orales peuvent être formulées pendant la même période auprès du Service Urbanisme ou lors de la séance de clôture de l’enquête.
    La séance de clôture de l’enquête publique aura lieu à l’adresse suivante : Rue Docteur Colson 1 à 1430 Rebecq, le vendredi 10 mai 2019 de 18h30 à 19h00.

    Mots clés
    Voir plus
    La Voix du 1430 - Inscription à la newsletter

    Articles en relation

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page
    Fermer
    Fermer