Rebecq E429 - Projet Eolien

Rebecq en Transition s’exprime sur le projet éolien REBECQ E429 dans un communiqué

Pour donner suite aux nombreuses demandes reçues de la part de villageois inquiets du projet éolien mené par la société Engie-Electrabel sur le territoire de Rebecq, le groupe Rebecq en Transition s’est exprimé dans un communiqué sur sa page Facebook.

Le communiqué est disponible ci-dessous :

Bonjour,

Le projet d’Engie d’implanter trois éoliennes à Rebecq occupe et préoccupe pas mal de Rebecqois-es en ce moment. Rebecq en transition a été contacté pour transmettre l’avis de citoyen-e-s inquiet-e-s.
Certains nous demandent aussi de nous positionner par rapport au projet d’Engie.

Mais nous ne considérons pas que c’est notre rôle.
Les initiatives de transition sont des projets citoyens qui visent à revitaliser et développer l’économie locale, retisser des liens sociaux, consommer différemment,… pour se préparer ensemble aux défis tels que les changements climatiques et la fin de l’énergie bon marché.

Notre démarche positive implique que nous souhaitons mettre en place ou faciliter des projets citoyens locaux, concrets et adaptés à notre contexte local. Avec notre groupe de travail « Energies Alternatives » nous rassemblons des personnes désireuses de développer des actions concrètes, créatives et conviviales pour faire face positivement aux défis actuels de l’énergie.

En travaillant ensemble, unissant les compétences et la créativité de chacun nous souhaitons développer des solutions à taille humaine et adaptées à notre environnement local afin de renforcer notre résilience. Si vous avez envie de participer à cette dynamique vous pouvez nous le faire savoir en envoyant un petit mail à : sylvianeevrard@gmail.com et rebecqentransition@gmail.com.

Le projet d’Engie de construire des éoliennes à Rebecq entre dans une toute autre dynamique que celle de Rebecq en Transition. Se positionner pour ou contre ou relier des avis par rapport au projet ne fait pas partie de notre mission. Par contre nous encourageons chaque co-citoyen-e-s de s’informer au sujet du projet de Engie en consultant les différents sites internet et via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus cliquer ici

Nous vous encourageons aussi à poser vos questions et à faire vos recommandations au développeur du projet en envoyant un courrier par écrit et avant le 7 mars (inclus) à :

L’Administration Communale de Rebecq, Rue Docteur Colson, 1, 1430 Rebecq
Avec copie à :
Engie Electrabel Renewable Belux, A l’attention de : Michael Lavry, Boulevard Simon Bolivar 34, 1000 Bruxelles

Rebecq en Transition

Voir plus
La Voix du 1430 - Inscription à la newsletter

Articles en relation

2 Commentaires

  1. Avis en temps que citoyen de Rebecq, nous apportons notre soutien aux nombreuses personnes que nous connaissons depuis longtemps résidants chemin du Stoquois et de l’Ardoisière.
    Personnellemnt nous sommes situés à 3 km.
    Les éoliennes n’ont pas leur place dans les campagnes.
    Elles devraient éventuellement être placées dans les zones industrielles.
    Il y a quelques années, les personnes ayant acheté un terrain à proximité, pour la vue imprenable, seront atteintes psychologiquement par un tel projet, plus toutes les nuissances entrainées par celles ci.
    Lors de l’étude d’un tel projet, c’est l’ensemble de la commune qui devrait être averti bien avant la réunion.
    Nous sommes persuadés que tout comme nous (même avec des idées écologiques) personne ne veut voir un tel projet près de chez soi.
    Demandez la même chose aux riverains du bois de Bierghes…..
    D’autres projets, bien plus importants, comme la permaculture, sur 10 hectares de terrain, sont également en cours au Stoquois.
    Il est dommage que les personnes ayant crée un superbe endroit ( verger du Paradis ) cèdent à l’important aspect financier.
    Les responsables du Verger du Paradis ont laissé périr une partie des pommes et des poires sur les arbres (trop cher pour les cueillir, stocker, vendre : plus d’exportation)
    Leur nouvelle optique est : je prends l’argent et tant pis pour les autres !
    Mais comme beaucoup de choses sont politiques avec récupération d’idées (hyper médiatisées) émises par une infime partie de la population d’un tout petit pays à deux vitesses….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page