ActualitéPolitique

Rebecq a publié son Programme Stratégique Transversal 2019-2024

Le programme stratégique transversal, en abrégé PST, est un outil qui trace les grandes lignes de la politique communale pour la législature en cours. C'est aussi un outil d'analyse précieux pour le citoyen.

L’Administration communale de Rebecq a publié il y a peu son PST « Programme Stratégique Transversal », un document qui regroupe à la fois la vision globale de la majorité en place, ainsi que les lignes directrices qui guideront les actions du Collège au cours de cette législature.

Le PST est un document stratégique qui aide les communes à mieux programmer leurs politiques communales en développant une culture de la planification et de l’évaluation (définition de l’UVCW). Le PST n’est pas pour autant une ligne toute tracée, il se veut évolutif tout au long de la législature.

C’est aussi un outil précieux pour le citoyen. Il est d’ailleurs bon de rappeler que la majorité de la population rebecquoise a soutenu ce PST, puisqu’il est basé sur le programme électoral de la majorité en place, le groupe Union.  Le citoyen qui s’y intéresse pourra sur base de ce document, évaluer le travail qui a été réalisé par la majorité en place et aussi de quelle façon.

À Rebecq, le PST pour la législature 2018 – 2024, se décline en quatre axes majeurs. Ces axes sont ensuite divisés en rubriques dans lesquelles on retrouve les points cibles.  Les actions menées ou celles à entreprendre y sont détaillées, ainsi que les moyens humains et financiers qui y sont attribués afin de mener cette tâche à bien.

Vous trouverez ci-dessous les différents axes, rubriques et points clés du PST pour la commune de Rebecq. Pour une lecture aisée et détaillée de chacun des axes, vous trouverez un lien vers un fichier pdf en dessous de chaque catégorie. Le document original est disponible sur le site internet de l’Administration en cliquant ici (format excel)

1 – Une commune bien gérée

La bonne gouvernance et l’éthique

  • Établir et communiquer un cadastre des mandats détenus
  • Assurer une large diffusion des séances du conseil communal.
  • Encourager les élus locaux à suivre des formations pour s’acquitter au mieux de leur mandat.

La participation citoyenne et les budgets participatifs

  • Organiser une consultation de la population pour tout projet d’ampleur
  • Mettre en place une commission citoyenne composée de citoyens volontaires, tirés au sort et représentatifs de la population. Les conclusions de la commission seront examinées par le conseil communal.
  • Mettre en œuvre des budgets participatifs, par lesquels la commune octroie un budget déterminé afin de réaliser des projets.
  • Renforcer le rôle des conseils consultatifs thématiques.
  • Mettre en place un baromètre périodique de satisfaction et des attentes des usagers des services communaux et CPAS.

La gestion financière et une pression fiscale équitable

  • Mettre tout en œuvre pour baisser la pression fiscale en supprimant la taxe égouts. Les contributions doivent être fonction de la capacité contributive.
  • Mettre en place les outils de pilotage budgétaire et financier nécessaires à une planification pluriannuelle optimale.
  • Renforcer les synergies, renforcer le fonctionnement commun de services entre la commune et le CPAS, dans les métiers de « support » comme l’informatique, la gestion des bâtiments, la gestion des ressources humaines, les marchés publics, les services du budget, les travaux etc.
  • Obtenir des moyens financiers auprès des différents autres niveaux de pouvoirs via des dossiers bien préparés, de sorte d’être très réactifs et proactifs.

Les ressources humaines et les nouvelles technologies

  • Favoriser l’utilisation d’applications en ligne, pour signaler des problèmes aux infrastructures (voiries, trottoirs, etc.) et assurer le dépôt et le suivi des demandes.
  • Faciliter l’accès aux technologies par le développement de l’Espace Public Numérique et des formations en informatique via le PCS.
  • Mettre en place une politique des ressources humaines dynamique en visant le développement des compétences. Gratifier et reconnaître le travail réalisé par les membres du personnel communal et CPAS. Veiller au cadre de travail du personnel,

Le document complet et détaillé est disponible ici au format PDF


2 – Une commune à l’écoute

La sécurité, la propreté et le cadre de vie

  • Renforcer la présence policière dans les quartiers (patrouilles pédestres et cyclistes dans les différents villages).
  • Renforcer l’articulation du travail de la police de proximité avec celui des autres acteurs de la sécurité et de la prévention (PCS)
  • Soutenir la mise en place de PLP.
  • Donner des conseils gratuits aux commerçants afin de lutter contre les vols par le passage d’un conseiller en techno-prévention.
  •  Lutter contre les incivilités, les nuisances et les infractions environnementales (tags, dépôts clandestins, détériorations d’équipements collectifs, tapages, incinérations de déchets…) en ce compris la lutte contre les nuisances provoquées par la consommation d’alcool. Recruter pour les communes de la zone un ou des agent(s) constatateur(s).
  • Recréer la brigade propreté pour entretenir l’espace public, accorder une attention particulière à l’entretien des cimetières.
  • Encourager les riverains à contribuer à la propreté de leur quartier via l’opération « commune fleurie », les potagers collectifs etc.
  • Renforcer la lutte contre les déjections canines sur la voie publique, notamment en incitant à utiliser les canisites.
  • Accroitre l’information des citoyens quant à la collecte et au tri des déchets, en particulier pour le tri ou le compostage des déchets organiques, afin de réduire les coûts de traitement.
  • Maintenir le dispositif de ramassage de déchets verts spécifique à notre commune.
  • Maintenir la quantité d’encombrants ramassés, en améliorant le service de collecte, et faciliter le réemploi en coordination avec les acteurs de l’économie sociale en soutenant notamment le « Repair café ».
  • Mener des campagnes pour lutter contre le gaspillage alimentaire (exemple : une charte communale concernant les invendus alimentaires).
  • Distribuer des poules aux habitants pour consommer les déchets organiques et produire de bons œufs frais.

 Les travaux de voirie, la mobilité et la sécurité routière

  • Actualiser le plan communal de mobilité (PCM) et poursuivre la mise en œuvre de son volet « mobilité douce »,
  • Soutenir la marche en renforçant le confort et la sécurité des trottoirs, en réduisant l’impact des obstacles qui ralentissent la marche et mener une stratégie cyclable communale ambitieuse et concertée.
  • Mettre en œuvre la réalisation de la piste cyclable entre Quenast et Tubize (Ripain).
  • Accroître la formation à la pratique du vélo des élèves des écoles de l’entité dont le « brevet cycliste » constitue un élément.
  • Assurer la bonne accessibilité des arrêts de transport public aux piétons, cyclistes et PMR.
  • Sécuriser et encadrer l’accès de places de parking existantes aux riverains dans les centres notamment avec des caméras.
  • Encourager le développement de moyens de transport flexibles, comme le bus de proximité « proxibus ».
  • Traiter les « points noirs » en matière de sécurité routière.
  • Entretenir les voiries communales, et prévoir des aménagements pour réduire la vitesse et améliorer la sécurité de tous les usagers.
  • Aménager les abords d’école, les quartiers résidentiels, les zones commerciales pour protéger les usagers plus faibles.
  • Veiller à la bonne coordination, à l’exécution rapide des chantiers de travaux publics, et informer les riverains et les commerçants.

Le logement et le développement territorial

  • Mettre en œuvre une ou plusieurs opérations de revitalisation, en vue de rénover le bâti existant et d’améliorer la mixité sociale.
  • Convier les promoteurs à mettre en vente ou en location, à des prix conventionnés, un pourcentage de logements qu’ils construisent dans les grands projets de construction ou de rénovation. A cette fin, une « charte de la mixité sociale » sera élaborée entre la commune et les promoteurs.
  • En collaboration avec l’agence immobilière sociale, développer les dispositifs la prise en gestion de logements privés, permettant d’encadrer le loyer et la qualité du logement.
  • Veiller à ce que tout projet de construction d’envergure, public et privé, inclue un nombre minimal de logements adaptés aux personnes en perte d’autonomie ou à mobilité réduite.
  • Réduire l’étalement urbain en densifiant le bâti existant et en utilisant pour le surplus les zones non bâties entourées de terrains construits.
  • Renforcer l’accessibilité du service aménagement du territoire dans son rôle de conseil en urbanisme afin que les citoyens et les porteurs de projets puissent mieux comprendre les démarches à entreprendre pour faire aboutir leur dossier.

Les cours d’eau et les inondations

  • Intégrer systématiquement la problématique des inondations dans les politiques d’urbanisme et d’aménagement du territoire.
  • Entretenir les cours d’eau communaux, favoriser le retour d’espèces indigènes et participer à la gestion de la Senne et ses affluents avec les multiples acteurs concernés au sein du contrat de rivière Senne.
  • Mener, en collaboration avec les agriculteurs des actions pour lutter contre les coulées de boues, l’érosion des sols et les risques d’inondations.

Le document complet et détaillé est disponible ici au format PDF


3 – Une commune pour tous

La cohésion sociale et la santé

  • Soutenir les initiatives citoyennes d’accueil des réfugiés et primo-arrivants.
  • Pérenniser et renforcer notre plan de cohésion sociale pour permettre à chacun de vivre dignement.
  • S’inscrire dans le processus d’aide socioprofessionnelle via les CPAS mécanismes des « articles 60 et 61 », insertion professionnelle etc.
  • Renforcer les services d’aide à la recherche d’emploi.
  • Favoriser les achats groupés d’énergie (électricité, gaz, pellets, etc.).
  • Tendre vers la gratuité scolaire effective.
  • Soutenir les écoles de devoirs (ex : maisons des jeunes).
  • Lutter contre toute forme de discrimination.
  • Organiser des actions de sensibilisation, en partenariat avec les écoles et l’associatif, visant la déconstruction des préjugés.
  • Soutenir les projets, visant la lutte contre les propos haineux et la sensibilisation à l’usage éthique des réseaux sociaux et d’internet.
  • Renforcer des jumelages (Monghidoro) et développer d’autres échanges.
  • Soutenir et encourager le Conseil communal des Enfants.
  • Favoriser l’activité physique des seniors via le renforcement de l’accessibilité aux infrastructures sportives.

L’économie, le commerce, l’emploi et les entreprises

  • Favoriser l’installation et la création de petites et moyennes entreprises et de très petites entreprises le long des nationales 6 et 7. Activation de la ZAEM.
  • Soutenir le commerce de proximité et l’artisanat local grâce à une concertation avec les commerçants sur les différentes actions qui pourraient améliorer le dynamisme commercial, avec l’association des commerçants (ARCAL).
  • Rédiger des cahiers des charges de marchés publics davantage tournés vers les PME et les indépendants, en luttant activement contre le dumping social et environnemental par : la signature d’une charte contre le dumping social ; la communication sur les marchés publics aux PME et indépendants des environs, le soutien aux circuits courts.

L’agriculture et le développement rural

  • Favoriser les circuits courts et favoriser les produits d’agriculteurs locaux en prévoyant des clauses spécifiques dans les marchés publics qui donneraient priorité aux produits locaux et durables.
  • Renforcer le dialogue et la concertation entre les agriculteurs et la commune via la commission consultative agricole, pour la mise en eouvre de mesures agri-environnementales.
  • Systématiser le dialogue et la concertation entre l’exploitant agricole et les citoyens en cas de projets d’urbanisme, comme l’implantation de nouvelles infrastructures afin d’informer les riverains, et tenir compte de leurs attentes.
  • Stimuler et soutenir les initiatives citoyennes visant la cohésion sociale telle que l’ouverture d’une maison de village.
  • Promouvoir la démocratie participative en œuvrant dans le cadre du programme communal de développement rural autour de fiches thématiques à 10 ans (exemples : salle polyvalente, développement modes doux…).

La nature, le climat et les énergies renouvelables

  • Faire de la Senne une opportunité en développant le tourisme autour des moulins d’Arenberg et en réalisant le projet de petite centrale hydro-électrique.
  • Actualiser le cadastre énergétique des bâtiments publics et mettre en œuvre un plan d’investissement pour les rénover, les isoler et y déployer des unités de production d’énergie renouvelable.
  • Améliorer la gestion de l’éclairage public, pour réduire la consommation et renforcer l’esthétique et le sentiment de sécurité.
  • Réduire la quantité de déchets produits, consommer moins d’eau et lutter contre le gaspillage alimentaire dans les bâtiments publics et les écoles.
  • Stimuler la biodiversité dans les propriétés communales (plantations, haies, mares, etc.).
  • Actualiser la stratégie communale de promotion de la nature et de la biodiversité (Plan communal de développement de la nature). Informer les propriétaires privés.
  • Promouvoir les « maillages verts et bleus » avec la réimplantation et la protection des haies notamment le long des champs.
  • Soutenir l’installation de ruches et de nichoirs.
  • Accorder une attention particulière au bien-être animal.

Le document complet et détaillé est disponible ici au format PDF


4 – Une commune qui accompagne

La petite enfance et l’extrascolaire

  • Adapter l’offre d’accueil extrasolaire de façon à mieux tenir compte des besoins et des attentes des parents.
  • Offrir un service d’accueil de qualité, notamment en soutenant la formation des professionnels de l’accueil (inclusif).
  • Renforcer l’accessibilité des services de soutien et d’aide aux familles en réalisant un support reprenant l’ensemble des services et en maintenant la fête des bébés.
  • Maintenir la mise à disposition de locaux pour les consultations de l’ONE.
  • Encourager le développement d’une offre d’accueil extrascolaire de qualité accessible à tous les enfants.
  • Encourager les synergies entre les acteurs locaux en permettant une utilisation des infrastructures publiques (scolaires, sportives ou culturelles).

L’enfance, l’enseignement et la formation

  • Proposer un repas de midi à un prix symbolique à tous les élèves et promouvoir une alimentation saine, locale et équilibrée.
  • Poursuivre l’aménagement des abords des écoles.
  • Favoriser l’intégration des élèves à besoins spécifiques.
  • Encourager les écoles à être les plus ouvertes possible, en développant des collaborations avec le centre culturel, la bibliothèque, la maison de jeunes, les associations de seniors, les clubs sportifs, etc.).
  • Continuer à investir dans l’enseignement fondamental en renforçant l’encadrement. Assurer un soutien permanent aux élèves en difficulté via la remédiation immédiate et l’intervention rapide d’un professeur.
  • Donner le goût des langues aux élèves en développant des pédagogies adaptées dès les maternelles.
  • Faire du numérique un vecteur d’émancipation sociale via notamment les projets « Ecole numérique ».
  • Porter une attention accrue à la lutte contre le harcèlement et les violences au sein des établissements scolaires en développant l’éducation aux médias et en formant les élèves à l’utilisation critique et non violente d’internet.
  • Maintenir l’étude dirigée gratuite pour assurer un soutien scolaire de qualité dans chaque établissement.

Sport, Jeunesse, Culture et Tourisme

  • Offrir un aperçu des différents sports et encourager les élèves à une pratique sportive après l’école.
  • Développer l’offre d’infrastructures sportives via l’agrément d’un centre sportif local (CSL) et en construisant une extension du HalL omnisport.
  • Favoriser le développement du sport de rue en créant des infrastructures légères et polyvalentes en concertation avec les habitants.
  • Organiser des manifestations sportives pour sensibiliser à la pratique sportive et poursuivre l’organisation de journées sportives et/ou d’un salon des sports.
  • Soutenir les initiatives visant à la réduction des coûts d’affiliation ou d’accès à la pratique sportive.
  • Soutenir les clubs sportifs affiliés en fédérations reconnues par l’Adeps qui participent activement à la formation des jeunes.
  • Renforcer l’organisation de stages sportifs encadrés à coûts réduits pendant les vacances, en développant les partenariats entre la commune son Centre sportif et l’Adeps (été jeunes).
  • Favoriser, de manière générale, l’accessibilité des citoyens aux lieux culturels.
  • Soutenir les associations locales via un soutien financier ou la mise à disposition de locaux, le prêt de matériel, etc.
  • Développer une politique de sauvegarde des archives en tant que patrimoine culturel et assurer la transmission de la mémoire.
  • Mettre en œuvre le projet de transfert de la bibliothèque dans la chapelle avec l’aide financière de la Région, la Communauté et la Province.
  • Soutenir et valoriser notre région et son dialecte, le wallon, par le biais des fêtes de Wallonie, le théâtre wallon, l’association le Coq Hardi etc.
  • Favoriser la programmation et la mise en avant des artistes locaux dans les événements locaux (ConcertO, expositions, etc.).
  • Mettre en place une politique à destination et avec les jeunes et soutenir la Maison de Jeunes.
  • La valorisation des ressources culturelles, naturelles, patrimoniales, artisanales et gastronomiques Rail Rebecq Rognon et son petit train du bonheur, les Moulins d’Arenberg, les carrières, etc., notamment par le balisage de circuits découvertes.
  • Une signalisation claire et visible des endroits touristiques et des noyaux commerçants, ainsi que le déploiement des outils digitaux pour le développement touristique.
  • La promotion d’un tourisme rural axé sur l’environnement et la découverte du patrimoine local.

Les aînés et les personnes porteuses d’un handicap

  • Développer les services d’aide à domicile pour que les aînés puissent vivre chez eux le plus longtemps possible et dans de bonnes conditions.
  • Lutter contre l’isolement des aînés.
  • Renforcer la participation des aînés à la vie communale (Jeunes aînés, Conseil Consultatif Communal des Aînés, etc.
  • Multiplier les espaces de rencontres et y encourager les projets de transmission de la mémoire.
  • Continuer à soutenir la solidarité intergénérationnelle à travers des projets visant à réduire notamment la fracture numérique (Espace Public Numérique).
  • Améliorer l’accessibilité aux bureaux de vote. A cette fin, l’infrastructure sera adaptée des abords du bâtiment jusqu’au local de vote pour permettre l’accès des personnes à mobilité réduite – des formules d’accompagnement au déplacement seront prévues.
  • Continuer d’adhérer à la Charte d’intégration de la personne handicapée via le label Handycity. Aménager notamment les espaces publics dans une perspective d’accessibilité de sorte que les personnes en situation de handicap puissent circuler, accéder aux locaux publics, utiliser les équipements, se repérer
  • Répertorier et diffuser les emplacements de stationnement réservés, aux abords de l’administration communale, du CPAS, des centres médicaux, des pharmacies, des écoles, des infrastructures socioculturelles et sportives, des commerces.
  • Soutenir l’organisation à l’école d’activités de sensibilisation aux difficultés rencontrées par les jeunes en situation de handicap dans les classes (initiation à la langue des signes, parcours du « chaisard », parcours dans le noir, etc.).
  • Garantir l’accès des infrastructures et la pratique des activités sportives aux personnes en situation de handicap.

Le document complet et détaillé est disponible ici au format PDF


Un document long et fastidieux, qui met plus en avant les défis auxquels seront confrontés les services de l’Administration afin de réaliser un maximum de ces objectifs au cours de la législature 2018 – 2024.

L’enregistrement de la présentation du PST lors du conseil communal du 10 octobre 2019 ainsi que les remarques de l’opposition est disponible ici (Point 1)

Voir plus
La Voix du 1430 - Inscription à la newsletter

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page