ActualitéRebecq

Quenast, une maison qui inquiète le voisinage

Victime d’un incendie il y a quelques années, aujourd’hui, c’est à la suite d’un accident de roulage que ce bâtiment inquiète les riverains

C’est dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 août, sur le coup de 1h30 du matin, qu’un conducteur a raté son virage et que son véhicule a percuté la façade d’une habitation faisant le coin de la rue.

Dans la nuit du 28 au 29 août, un conducteur qui descendait la rue de l’École dans le village de Quenast, a raté son virage et a encastré sa voiture dans le coin de la façade. Si l’accident n’a fort heureusement pas fait de blessés, les dégâts matériels sont assez conséquents.

En dehors du véhicule du conducteur, probablement bon pour la casse, c’est la façade du bâtiment qui pose question au niveau de sa stabilité. Si l’autorité communale a bien été prévenue et a assuré avoir transmis l’information au service compétent, les voisins eux, constatent impuissant l’effritement du mur de l’habitation et craignent qu’elle ne s’effondre.

Une situation qui les inquiète d’autant plus avec la carrière de Quenast qui se situe juste à côté. Même si les explosions sont beaucoup plus faibles qu’il y a vingt ans, cela provoque des vibrations, y compris quand le train passe.

Il y a aussi de nombreux bus qui circulent dans cette rue, ainsi que des personnes. Enfants comme adultes passent régulièrement devant, que ce soit pour prendre le bus, pour se promener ou encore pour aller « chercher une frite ».

Comme en attestent les photos ci-dessous, prises à 9 jours d’intervalle, la situation n’est pas rassurante. On constate un écartement plus ou moins important dans le bas de la structure sur le coin avant de la maison. Sur le côté, la partie basse du mur qui ressortait sur la photo du 29 août est quant à elle tombée au sol.

Quenast, une maison qui inquiète le voisinage (Avant)

Quenast, une maison qui inquiète le voisinage (Côté)

Voir plus
La Voix du 1430 - Inscription à la newsletter

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page