Actualité

La Boucle du Hainaut passera-t-elle par Rebecq ?

Besoin d'urgence : Capitaine pour piloter le navire avant qu’il ne coule… ou ne se prenne les câbles à haute tension d’Elia dans les mâts

Faudra-t-il attendre que la commune soit face au mur, devant le fait accompli, pour réagir ? À force de naviguer à vue, les obstacles seront inévitables un jour.

Depuis quelque temps déjà, Elia, gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension en Belgique envisage une nouvelle liaison haute tension aérienne de 380kV et d’une capacité de transport de 6 GW entre Avelgem et Courcelles. L’itinéraire initial traverse le Hainaut d’où son nom Boucle du Hainaut

Une ligne à haute tension à Rebecq ?

Les villes concernées sont Seneffe, Soignies, Frasnes-Lez-Anvaing, Leuze-en-Hainaut, Brugelette, Écaussinnes, Ath, Chièvres, Pont-à-Celles, Braine-le-Comte, Mont-de-l’Enclus, Lens, Celles, Courcelles. Cette autoroute de l’électricité a une superficie de plus de 1700 Hectares.

Sans quoi, une des alternatives serait de passer par Rebecq…

Une ligne à haute tension à Rebecq ?

Elia l’assure : le projet du tracé et les choix techniques évolueront en fonction des avis récoltés durant la phase de consultation publique. Toutes les propositions seront donc bonnes à formuler.

À Rebecq, lors du dernier conseil communal, ayant appris le refus la veille d’une autre commune du Hainaut, un conseiller communal a tenté d’amener le débat lors de la séance publique. Le Président a refusé le dialogue, préférant le faire passer en huis clos, sans public, sans micro. Et ce, même si le point concernait la commune de Rebecq et ses habitants.

Sur le site de l’Administration communale de Rebecq, il est mentionné « le projet présenté ne passant pas par Rebecq, le Conseil communal n’est pas invité à donner son avis ».

Étonnant cette « information » quand on sait qu’il y a peu, Le Rœulx, épargné par le tracé, se positionnait en prévision d’un éventuel changement de plan de dernière minute par décision du conseil communal du 26 août …. 2019 !

https://www.leroeulx.be/ma-commune/vie-politique/conseil-communal/pv-du-conseil-communal/2019/pv-cc-260819.pdf

Celles en Hainaut

Celles en Hainaut vient d’aller un peu plus loin : « L’étude d’une autre alternative, comme le remplacement de la ligne de 70kV le long de l’autoroute E429, allant d’Avelgem vers Rebecq pour redescendre vers Courcelles, est dès lors sollicité par la Commune. »

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20201015_01520407/la-boucle-du-hainaut-fait-l-unanimite-contre-elle-a-celles-les-citoyens-et-politiques-sont-tres-remontes

Soignies

Union historique à Soignies face à la Boucle du Hainaut : « Nous demandons l’abandon du projet ! »

https://www.dhnet.be/regions/centre/union-historique-a-soignies-face-a-la-boucle-du-hainaut-nous-demandons-l-abandon-du-projet-5f5a39fdd8ad5862190a2bbb

La minorité socialiste, qui avait déposé une motion, a insisté pour que les quatorze communes traversées par la Boucle du Hainaut agissent ensemble contre ce projet. Et qu’un expert indépendant soit désigné en vue d’émettre un nouvel avis.

Écaussinnes

Tension maximale sur la Boucle du Hainaut

Elia veut installer une ligne à haute tension de 85 kms. La soirée de présentation à Écaussinnes a été très chahutée. Les rencontres avec les citoyens interrompues.

La séance a été très chaude : unanime, le conseil communal de la localité a déjà voté une motion contre la réalisation de cet investissement jugé pourtant indispensable par Elia. Les questions ont donc été nombreuses et les débats plutôt vifs.

https://www.sudinfo.be/id257957/article/2020-09-29/manifestation-contre-elia-ecaussinnes-le-gestionnaire-se-retire-de-toute-reunion

Lens

Les différents groupes politiques composant le conseil communal de Lens «feront bloc pour défendre les citoyens» et rejeter le projet de la «Boucle du Hainaut» du gestionnaire du réseau de transport d’électricité haute tension Elia. Le projet consiste en une liaison aérienne qui fera la jonction entre les postes d’Avelgem et de Courcelles. Une pétition circule dans la commune pour demander à Elia de revoir son projet.

https://www.lens.be/news/lens-union-sacree-contre-la-ligne-a-tres-haute-tension-d2019elia

Wallonie Picarde

Les sept bourgmestres concernés disent « non » au tracé de la Boucle du Hainaut

https://www.dhnet.be/regions/tournai-ath-mouscron/beloeil-peruwelz-leuze/boucle-du-hainaut-les-bourgmestres-disent-non-au-trace-actuel-d-elia-5f7c4c1b9978e2192d34f166

Jean-Luc Crucke

Jean-Luc Crucke à propos de la Boucle du Hainaut : « les craintes sont légitimes et il faut s’unir pour faire valoir nos revendications »

comme à son habitude, Jean-Luc Crucke n’a pas mâché ses mots, affirmant notamment que les responsables d’Elia ne peuvent « se comporter comme des capitalistes éhontés » dans ce dossier qui fait beaucoup parler dans la partie nord de la Wallonie Picarde.

Interviewé à propos de la volonté pour Elia, promoteur du projet « Boucle du Hainaut », de créer une ligne haute tension de 380 kilovolts qui reliera Avelgem à Courcelles et qui transitera par 14 communes wallonnes – dont 7 en Wallonie picarde – Jean-Luc Crucke n’a pas hésité à se positionner en invitant les communes touchées par le projet à s’unir pour apporter plus de poids à leurs revendications.

« On peut comprendre que sur un plan technologique, avoir une boucle en termes de distribution de l’électricité est plus efficace. Mais ce n’est pas parce que c’est plus efficace qu’il faut faire n’importe quoi. »

https://www.notele.be/it18-media85464-jean-luc-crucke-a-propos-de-la-boucle-du-hainaut-les-craintes-sont-legitimes-et-il-faut-s-unir-pour-faire-valoir-nos-revendications-.html

Et si le projet de ligne aérienne à haute tension d’Elia en Hainaut passait par… Rebecq par refus et propositions des autres communes ?

https://www.dhnet.be/regions/brabant/et-si-le-projet-de-ligne-aerienne-a-haute-tension-d-elia-en-hainaut-passait-par-rebecq-5f7caa617b50a641f62d589b

Dimitri Legasse (Président du conseil, chef de groupe, député régional …. Selon la casquette du moment) dans une interview de la DH « Je dois bien avouer que jusqu’à présent, je me suis peu soucié, pas assez diront certains, de ce dossier étant donné qu’il touche le Hainaut et que Rebecq est en Brabant wallon ».  Cela dépendra des réactions des uns et des autres et pour le moment, il faut bien avouer que le risque qu’Elia passe par Rebecq est très faible. Il est difficile pour Rebecq de se positionner fermement sur le sujet. « Ce que nous allons faire politiquement, c’est en discuter et nous documenter sur le projet.

Former un groupe de s….ages, discuter, se renseigner ne sont pas grand-chose par rapport à une position quasi unanime des communes hennuyères qui se dressent contre le projet et proposent à Elia directement l’alternative de Rebecq. Si Elia s’en tient à ses paroles, à savoir que le tracé et les choix techniques évolueront en fonction des avis, il est de plus en plus probable que l’autoroute à haute tension passe par Rebecq, qui est déjà traversée par la E429, le TGV, une ligne à haute tension et risque d’avoir en plus, des éoliennes et une nouvelle route…

Gouverner, c’est prévoir ; ne rien prévoir, c’est courir à sa perte, disait Émile de Girardin. Ici on n’est pas loin de la seconde hypothèse, faute de ne pas prévoir, faute de ne pas agir.

Dominique Parein

Voir plus
La Voix du 1430 - Inscription à la newsletter

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page